Courrier de motivation : arrêtez le massacre !

;;  

courrier de motivation : arrêtez le massacre !

Fort d’une expérience réussie, dynamique, motivé, rigoureux, combatif, né pour le challenge, etc, etc, etc…. Combien de courriers de motivation contiennent ces qualificatifs aussi improbables que ridicules ?

Il faut que je vous parle d’un de mes chiens. Un magnifique chihuahua pure race qui utilise la même technique. A chaque promeneur qui passe devant chez moi, il hérisse son poil, redresse la queue et jappe de sa petite voix aigre jusqu’à s’étourdir. C’est sa manière à lui de dire « vigilant, impressionnant et fort d’une expérience réussie de gardien, je souhaite mettre mon talent au service de votre sécurité« .

Sur le panneau « ATTENTION AU CHIEN »que j’avais posé sur le portail, j’ai du ajouter au feutre  « … DE NE PAS MARCHER SUR LE… ».


Vous devenez suspect(e)…

Vous vous faîtes du tort en utilisant cette vantardise facile comme argument de votre talent. Le sourire de votre lecteur vaut celui de mon promeneur car il sait que cette auto-glorification arrogante est suspecte. Personne n’a jamais vu Maître Renard se flatter lui-même pour obtenir un fromage.

Vous connaissez sans doute cette personne qui répète à qui veut l’entendre « Moi, je suis quelqu’un de très franc et direct ». Vous pourrez vérifier assez systématiquement qu’il faudra être vigilant(e) sur sa franchise. Les personnes franches ne s’en vantent pas, elles le sont et vous n’aurez pas besoin d’avertissement pour le constater. Une démonstration sans ambiguïté ne tardera pas à vous le prouver.

En étalant ainsi vos soi-disant qualités, vous risquez de déclencher une réaction de méfiance très profonde. Les questions qui viennent à la lecture d’autant de gloire sont nombreuses :

  • Ce candidat est-il aussi brillant qu’il le dit ?
  • Son honnêteté est-elle douteuse ?
  • Son réalisme est-il bien solide ?
  • Sa perception de lui-même ne va-t-elle pas poser des problèmes pour son intégration ?
  • Est-il capable de se remettre en cause ? (et donc de progresser ?)
  • Pourquoi ne me donne-t-il pas une preuve de ce qu’il dit ?
  • Etc…


C’est légitime et cela m’étonnerait que cela soit votre but que l’on se pose de telles questions à votre propos. Heureusement, tellement de lettres de motivation contiennent ces scories que cela finit par ne plus rien vouloir dire.

En ce cas, à quoi bon écrire quelque chose qui ne veut rien dire ?

La solution ? Ne parlez pas de vous !

Il n’y a qu’une chose que vous pouvez annoncer aussi fort que vous voulez : votre motivation, votre envie. Pour le reste, étant vous-même votre plus mauvais juge, je doute qu’il soit pertinent de se déballer ainsi.

Mais de quoi parler si ce n’est de vous-même ? De l’entreprise ? Oui mais une fois pour toute, vous n’êtes pas Maître Renard. Arrêtez de vouloir passer du beurre sur toutes les tartines. De toutes façons, Maître Corbeau ne lâche plus rien depuis longtemps. Il connaît l’histoire. Ne retournez donc pas votre distributeur de flatteries contre lui. C’est inefficace et tellement pénible à écouter.

Bon alors. Je parle de quoi finalement ?

Voilà la question essentielle. Deux choses comptent :

les besoins réels de l’entreprise avec les enjeux profonds : les indiquer montre que vous les avez compris et implicitement que vous saurez y répondre.
Votre motivation à vouloir rejoindre l’entreprise.

On peut y arriver avec peu de place.

Un exemple pour comprendre :

...

Le poste à pourvoir nécessite des compétences dans l'hydraulique pré-compensée et une expérience sérieuse dans son assemblage. C'est la base incontournable mais est-elle suffisante pour garantir la satisfaction de vos clients ? Oui, si on ajoute une démarche qualité construite sur le travail d'équipe et l'envie de l'améliorer continuellement. 

Un BTS hydraulique obtenu avec mention, 7 ans de pratique chez HYDRAUPLUS et un intérêt solide pour ce domaine, me conduisent à croire que mon profil vous apportera des résultats probants. 

...

Avant de proposer ce type de contenu, vous aurez compris qu’il faut avoir un peu creusé votre sujet et que ce qui vaut pour une entreprise ne vaut pas pour une autre. Vous aurez aussi compris qu’il vous classe sans équivoque dans la catégorie des pros et non celle des « sculpteurs de vent ».

Vous n’avez jeté aucun compliment par les fenêtres mais votre lecteur aura trouvé de quoi se mettre sous la dent. Il voudra en savoir plus. Préparez vous à l’entretien maintenant…


Testez-vous gratuitement.

quizz efficacité. 1 job pour 10cv. Patrick Morin

1 quizz gratuit en 10 questions. 

JOUER.

téléchargez gratuitement.

10 erreurs tueuses à éliminer de votre candidature. 1 job pour 10 cv. Patrick Morin
38 pages A5