CANDIDAT : VOTRE ÂGE N'EST PAS UN PROBLÈME !

...

blog 1 job pour 10 cv. Votre âge n'est pas un problème.

Et non ! Et même si vous avez la conviction que c'est votre handicap principal, n'insistez pas, c'est toujours non.

Votre âge est une des caractéristiques contraintes de votre profil, je ne vous apprends rien (enfin je l'espère).

Pas plus que votre sexe ou votre nom, il ne doit être un problème dans le cursus de recrutement auquel vous avez décidé de vous attaquer.

Attention, je ne dis pas qu'il n'a pas d'importance. Je dis qu'il n'est pas un problème.

Pourquoi ? Parce que si vous le pensez, l'insondable pouvoir de votre cerveau va faire son job. Il réussira avec avec la même exceptionnelle efficacité que d'habitude, à générer des ressources inconscientes pour vous aider à matérialiser vos idées. Si vous le nourrissez avec des problèmes, il va vous les apporter sur un plateau. 

C'est son job de vous apporter ce que vous lui commandez sur un plateau. Alors réfléchissez bien à votre commande et rappelez-vous que :
VOTRE-AGE-N'EST-PAS-UN-PROBLEME !!! 


Mais plus encore, il n'est pas LE problème.

Un couvercle pour chaque pot.

Si vous êtes un acteur de 45 ans, chauve et un peu grassouillet, vous n'allez pas répondre à ce casting qui cherche un mannequin féminin à peine pubère pour une publicité de shampooing aux vertus volumatrices exceptionnelles.

Si vous êtes le jeune mannequin sus-cité, vous n'aurez pas l'idée idiote de vous inscrire au concours de "Monsieur Muscle". C'est évident, non ?

Même pour ces deux candidats dont le métier est d'exprimer le plus fort possible ce que leur âge, leur aspect et leurs caractères intrinsèques a de plus puissant, cela n'est pas un problème et cela ne les empêche pas de travailler. Ils choisissent simplement des emplois à leur main.

Pour vous, à peu de choses près, c'est pareil. Vous n'avez que 2 choses à faire pour être un(e) candidat(e) heureux(e) avec ça :

Faire comme nos deux artistes si vous n'y aviez pas pensé.
Mais surtout, vous sortir de la tête cette boule puante qu'est votre âge.

N'attirez pas la méfiance sur vous.

Vous n'avez ni à en être fier, ni à en être honteux. N'en faîtes pas un avantage car il passe, mais n'essayez par non plus de le cacher. Evitez même de tenter le camouflage grossier avec des artifices qui ne trompent que vous et que j'ai déjà entendu conseiller par des pros dans la vraie vie.

Il serait étonnant que vous exécutiez 2 double lutz avant le petit déjeuner à 52 ans. Ou encore, le lit de broussailles que vous êtes en train de répandre dans votre CV pour montrer que vous êtes très expérimenté à  22 ans attire, certes la sympathie, mais pas forcément l'estime.

En plus de montrer que vous êtes mal dans votre peau, vous démontrez que vous êtes capable de truquer le jeu pour "cacher la merde au chat" et je vous assure que ce n'est pas le trait de caractère à valoriser le plus dans l'idée d'une relation future basée sur la confiance.

Un candidat qui "oublie" son âge avec une expérience pro qui démarre en 1982 a entre 53 et 55 ans. Il faut 4 secondes pour le calculer. Et encore, si on a suivi une filière littéraire.

Vous n'avez jamais remarqué comme les postiches, les teintures, les implants de collagène sont les secrets les moins bien gardés. Vous n'avez jamais ressenti ce sentiment de malaise en discutant avec une personne affublée d'un de ces artifices destinés à dissimuler la vérité. Ne créez pas une relation de méfiance dès les premières secondes.

Valorisez l'air de rien. Surtout l'air de rien...

Une fois le malaise extirpé de votre esprit, vous allez pouvoir attaquer sainement la montagne.  L'important, c'est de faire la démonstration que vous êtes conscient des préjugés qui pourraient transformer votre âge en faiblesse et d'alimenter l'imaginaire de votre lecteur avec les bons "inputs".

Trouvez un équilibre entre une confirmation élégante (pas trop lourdingue) que vous avez bien récolté les avantages liés à votre âge et une infirmation un poil plus dynamique que les inconvénients n'ont pas eu l'occasion de s'installer confortablement et que vous leur faîtes la vie dure.

Pour être un peu plus concret : si vous êtes junior, ne retenez qu'une expérience significative (même courte) mais valorisez là de manière à montrer que vous avez compris ce qu'on attend de vous. Inutile de saupoudrer 10 stages sans approfondir. Tout le monde sait qu'à 22 ans, vous êtes un bleu. On l'a tous été. Par contre, il y a bleu et bleu. Devenez le bleu le plus prometteur de la promo.

Si vous êtes senior,  qu'avez-vous concrètement gardé de la flamme, de la motivation et de l'enthousiasme des années d'avant. Vous évitez le double lutz mais vous avez encore pas mal de choses en tête pour l'avenir et une solide énergie pour y parvenir. Devenez le senior le plus prometteur de la promo.


Téléchargez gratuitement.

5 attitudes gagnantes à tous les coups. 1 job pour 10 cv. Patrick Morin
34 pages A5