ET SI VOUS NE FAISIEZ QU'UN AVEC VOUS-MÊME ?

...

blog 1 job pour 10 cv. Et si vous ne faisiez qu'un avec vous même

La vie toute entière est un jeu de rôles, vous le saviez déjà ! Vendre, séduire, convaincre, émouvoir, faire rire le sont aussi. La différence principale, c'est que c'est le rôle de votre vie que vous jouez, comme candidat(e).

Pas tellement parce que c'est la chose la plus importante de votre vie (encore que...) mais surtout parce que c'est votre vie qu'on vous demande d'interpréter. Ne vous attendez pas à un Oscar du meilleur interprète ou du meilleur espoir au bout du cursus.  D'Oscar, il n'y a point. Pas plus d'Oscars que de tomates d'ailleurs. Ni gloire, ni critique mais peut-être l'engagement pour vous et pour quelques années de bonheur professionnel.

 Ne comptez pas trop sur votre CV.

Votre CV n'est qu'un accessoire et on ne juge pas un acteur sur la qualité de ses accessoires. On est d'abord convaincu ou pas par sa sincérité, l'impression qu'il vous a laissé "d'y être vraiment", la petite magie, le moment de grâce, bref, ne vous jetez pas tête baissée dans la rédaction de votre CV avant d'avoir pris le temps de caler l'essentiel de votre jeu.

L'essentiel, c'est ce qui va vous donner le talent pour le rôle. Evidemment, il y a le minimum syndical (compétence, expérience) mais si ça suffisait, on le saurait. J'ajoute même que si les critères de décision se limitaient à cela, les séniors auraient tous du travail alors qu'aucun jeune diplômé n'en aurait. On en est loin.

L'essentiel parmi l'essentiel, c'est votre motivation pour le poste et pour être sûr(e) de ne pas vous tromper, n'écoutez personne. N'écoutez rien des conseils de prudence et de réalisme. Soyez têtu(e) sur votre projet, ne concédez rien aux exigences du marché, ne compromettez pas avec vos passions et vos rêves, souriez aux conseillers, ils ne vous veulent que du bien, mais n'en faîtes qu'à votre tête. C'est le seul moyen d'arriver dans la vie réelle où votre imagination vous a déjà porté dans la vie de vos rêves.

Vos n'avez qu'une pièce, misez là sur vous.

Soyez exigeant(e). Ne cherchez qu'un job qui vous passionne et rien d'autre. N'écoutez pas les augures qui vous promettent l'échec parce que vous vous destinez à un métier rare ou déficitaire en offre ou qui vous condamnent à l'avance parce qu'il vous manque quelque chose d'important pour réussir.  Vous n'êtes pas en charge de trouver un job à toute une génération mais seulement à vous seul(e). Cela veut dire que les tendances du marché n'ont aucune importance.  Aujourd'hui, en France, il y a des ciseleurs de cloche, des maréchaux ferrant, des soigneurs dans les zoos, etc, etc..  En résumé, des gens qui vivent parfaitement d'un métier qui n'existe pas dans les stats.

Ne cherchez donc pas ce qui va vous ouvrir théoriquement la meilleure probabilité de réussite. Choisissez ce qui vous fait plaisir ou envie. C'est à peu près la seule garantie de réussir parce que vous serez doué(e) dans le rôle. Le recruteur cherche de la motivation, vous l'aurez. De l'enthousiasme, vous l'aurez. De l'avenir, vous l'aurez, etc... Ne restera plus qu'à donner un petit coup de brillant aux accessoires mais c'est un détail.

Ne cherchez pas non plus la sécurité, de toute façon, la versatilité du marché de l'emploi transformera probablement votre prochain job en rodéo. Quitte à ce que les fesses soient secouées, ayez au moins des étoiles dans la tête. Un peu de réalisme est de mise, évidemment, mais il ne doit pas s'imposer d'emblée. Il y aura peut-être plusieurs étapes avant d'aboutir à votre objectif, mais cela n'est rien si votre projet est clairement établi.

Vous n'êtes pas un(e) acteur(rice) ?

Vous n'êtes pas Depardieu ou Adjani, vous serez mauvais(e) dans le rôle si vous le choisissez mal. Pire, même si vous parveniez à faire illusion, vous le paieriez cher ensuite en traînant tous les jours le boulet d'un job où un rat mort s'amuserait plus que vous. C'est long une vie de rat mort.

C'est peut-être déjà le cas, si vous lisez ces lignes. Vous voyez mieux ce que je veux dire.

Pour conclure, à moins d'être un grand acteur (ou un grand escroc, ce qui revient au même) et d'être capable de supporter ensuite sans inconvénient, une vie d'ennui, réfléchissez bien. Vous finirez pas conclure, que ces quelques lignes sont plus raisonnables qu'il n'y parait.


Téléchargez gratuitement.

9 idées fausses que vous devez vous sortir de la tête. 1 job pour 10 cv. Patrick Morin

46 pages A5